Bien chers Kembsoises et Kembsois,

L'automne est arrivé avec des allures d'été indien. Avec lui de très bonnes nouvelles pour notre Commune qui mettent du baume au cœur dans ce contexte mondial dramatique.

La première est que nous avons, non sans mal, réussi à réouvrir l’école Jean Monnet après la création du périscolaire et sa rénovation énergétique. Les finitions restent encore trop nombreuses mais c’est un plaisir partagé tant par les élèves que par les professeurs que de retrouver des conditions d’enseignement meilleures.

La deuxième est venue de l’Etat et de son ministère de l’intérieur qui a accepté notre candidature pour recevoir l'une des 96 gendarmeries fixes de France. Là aussi il a fallu convaincre et nous avons pu compter sur nos grands élus, député et sénateurs pour mettre en avant ce dossier. C’est sur l’initiative du Major MUHR et sur le rapport de Commandant SCHMITT et de ses services que s’est certainement jouée la décision. Kembs n’est pas un coupe-gorge mais figure dans le haut du tableau du fait de sa démographie et du grand nombre de délits que nous subissons.

Nous allons maintenant porter ce nouveau dossier de la gendarmerie ainsi que celui du collège tout en veillant à ce que les finances de la Commune restent dans une proportion adaptée à nos budgets. Il ne faut pas oublier que les deux sujets ne sont pas de compétence communale mais bien un service à la population pour notre Commune et celles voisines. Nous accompagnerons les services de l’Etat et la Collectivité européenne d’Alsace avec nos moyens.

Nous avons une autre raison de nous réjouir : l'énorme succès de notre nouvelle manifestation "La Kembsoise" qui vient compléter nos autres manifestations communales comme la course OFNI ou Noël à Kembs. En effet, ce sont près de 1 000 participants qui se sont ralliés à la cause d’Octobre Rose. L’ensemble de ces manifestations organisées par nos adjoints avec l’aide de nos services techniques et administratifs et l’appui de nos associations sont des réussites qui portent la notoriété de la Commune au-delà de son ban communal. Je les remercie tous ainsi que tous les participants.

Nous décalerons la fête des Aînés à partir de cette année, comme d’autres communes, au printemps 2024 devant l’incertitude du retour du Covid et des maladies hivernales.

Notre monde vacille toujours et nous ne pouvons qu’avoir compassion et tristesse pour toutes les victimes et leurs familles. Rien ne saurait justifier la violence de toutes les parties. Malgré cela nous devons continuer à vivre et nous serrer les coudes pour terminer cette année riche en émotions. Je vous souhaite à tous de belles fêtes.

Extrait du p’tit lien n° 130 – Octobre 2023

 

Joel RoudaireAmicalement,
Joël ROUDAIRE